top of page
0805 38 38 12

Service gratuit+ prix appel

Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Produire son eau chaude sanitaire de manière économique

Dernière mise à jour : 4 avr. 2022


Lorsque l'on parle d'eau chaude sanitaire, on à tendance à croire à tord que l'on ne peut pas la produire de manière économique. En effet, pendant des décennies, en France, les systèmes les plus utilisés étaient les cumulus électrique. Ce ne sont ni plus ni moins que des bouilloires géantes.

Produire son eau chaude sanitaire de manière économique est possible avec différents nouveaux systèmes.

Vous désirez tout comprendre de ces systèmes et être conseillé ?

Mon Energie Renouvelable vous aide à y voir plus clair. 🤙





Simulation gratuite

Définissons ce qu’est l’eau chaude sanitaire


L’ECS est un terme qui désigne tout simplement l’eau réchauffée utilisée à des fins domestiques. C’est une eau qui est donc utilisée dans nos douches, lavabos baignoires et autres.

Son utilisation aujourd’hui est primordiale et fait partie des fondements de l’habitat moderne. Comprendre le système et ses options est donc grandement conseillé à tout le monde.

Si l’eau chaude fait partie du mode de vie de l’homme depuis longtemps, les systèmes utilisés aujourd’hui sont plus complexe qu’il y encore une cinquantaine d’années.

Selon l'ADEME, la production d’eau chaude sanitaire représenterait en moyenne 12.1% de la facture d’énergie d’un ménage en France. C’est donc pour tous les Français un poste de dépense important à prendre en compte. Bien comprendre les enjeux et s’équiper en conséquence permet donc d’avoir un levier afin de faire baisser ses factures d’énergies.


Alors, comment produire son eau chaude sanitaire de manière économique ?


Voyons déjà cette première solution, un système dominant le marché depuis des décennies et plus que bien implanté en France


Le chauffe-eau électrique 🚫


Le chauffe-eau électrique est un peu la solution de la “facilité” on sait qu’énormément de fournisseurs se sont penchés sur sa production et son développement. C’est un système fiable et répandu, beaucoup d’installateurs (notamment RGE) le maîtrise et savent le réparer. Le coût d’achat est certes faible et ce chauffe eau électrique ne prend pas beaucoup d’espaces dans l’habitat. Cependant il présente de grands défauts.

En termes d’économies d’énergies, c’est un système qui présente de grandes failles. Son utilisation est coûteuse en électricité, les pertes de chaleur sont importantes et cela se ressentira tous les mois à travers vos factures d’énergies.

Le chauffe-eau électrique instantané, comme son nom l’indique, va donc vous permettre d’avoir de l’ECS, produite à la demande sans la stocker dans un ballon. L’eau est chauffée rapidement dès que vous avez besoin grâce à une résistance électrique installée dans l’appareil. Bien souvent, une installation électrique dédiée est préconisée puisque la puissance d’énergie nécessaire est importante lors de vos besoins en ECS.

Ainsi, lorsque vous allez demander de l’eau chaude, en actionnant un mitigeur par exemple, une dépression est créée dans le corps de chauffe ce qui active l’interrupteur. La résistance électrique se met donc à chauffer puis l’eau est acheminée dans le corps de chauffe afin d’atteindre la température souhaitée. Le débit se stabilise alors pour conserver cette température afin de l’acheminer ensuite vers son point de destination.

D’autres systèmes plus récents permettent aujourd’hui de meilleures efficacités et des économies d’énergie importantes tous les mois.


Le chauffe-eau thermodynamique ✔


Contrairement au chauffe-eau électrique, le chauffe-eau thermodynamique fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur.

Il capte l’énergie provenant :

  • De l’air (on parlera dans ce cas de système aérothermique)

  • De la terre (et ici de système géothermique)

Donc le chauffe-eau thermodynamique vient récupérer de l’énergie provenant de la nature, en extraire les calories (l’énergie) et le transmettre par la suite.

Dans un système aérodynamique, la machine est équipée d’un ventilateur placé à l’extérieur. Elle vient brasser l’air pour récupérer ces fameuses calories, dans un système géothermique, des capteurs sont placés dans le sol et récupèrent des calories grâce à la chaleur du sol.

Ces calories sont par la suite transmises au ballon d’eau chaude.

Il est cependant conseiller d’installer une solution d’appoint si vous optez pour la solution de l’aérothermique, car le risque de gel peut ralentir le système l’hiver dans certaines régions.

Cependant, le chauffe-eau thermodynamique ne présente aucun problème à ce niveau là, il faudra faire gaffe à avoir assez d’espaces pour l’installer, de plus il doit être positionné au niveau de la maison ou l’appartement dans une pièce d’au moins 20m3.

Le principal défaut de cette machine est donc l’espace dont il faut disposer avant de l’envisager.


Le chauffe-eau solaire individuel ✔


Le chauffe-eau solaire est à la fois écologique et économique, il utilise tout simplement des panneaux solaires thermiques généralement installés au niveau du toit.


Aussi nommé CESI le chauffe-eau solaire individuel utilise donc l’énergie fourni par le rayonnement solaire, une énergie encore une fois inépuisable et gratuite.


Le système est simple, le panneau reçoit le rayonnement, le transforme en chaleur, un tuyau comprenant un liquide caloporteur vient transmettre cette chaleur au ballon d’eau chaude.

Ce système permet de répondre à 60-80% de votre besoin d’eau chaude à l’année, ce chiffre dépend évidemment du nombre de personnes dans le logement, la bonne installation ou non des systèmes, votre région ou encore l’entretien des panneaux.


Evidemment, le CESI est particulièrement utilisé dans le sud de la France, il peut alors réduire par 3 les dépenses dédiées à l’eau chaude sanitaire, seules les énergies renouvelables permettent ce type d’économie aujourd’hui.


Il est également recommandé un système d’appoint, en cas de baisse de rayons lumineux comme il est parfois le cas en hiver.


La chaudière et la production d'eau chaude sanitaire ✔


Vous pouvez opter pour une chaudière simple ne produisant pas d’eau chaude. Dans ce cas, c’est un autre système qui produira l’eau chaude de votre logement (chauffe-eau électrique). Toutefois, vous pouvez choisir une chaudière qui produira aussi de l’eau chaude sanitaire, il s’agit alors d’une chaudière mixte.

Ainsi, les chaudières installées sont majoritairement des systèmes assurant la production d’eau chaude.

La production d’eau chaude avec une chaudière gaz dans votre habitation fonctionne donc selon 4 principaux modes. Ceux-ci appartiennent à des gammes de tarifs différentes. Voici un classement allant du moins onéreux au plus cher et ainsi du moins confortable au plus confortable.

La production d’eau chaude instantanée est la plus basique et la moins chère. Elle se caractérise par une mise en fonction de l’appareil à l’ouverture du robinet. Ce type de chaudière se destine à des petites surfaces (-90 m²) disposant d’une seule salle de bain.


Les aides pour les systèmes de production d'eau chaude sanitaire


Que vous optiez pour le chauffe-eau thermodynamique, la chaudière gaz ou encore pour le solaire, différentes aides existent.

Mon Energie Renouvelable accompagne des milliers de personnes dans la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique. L'accompagnement se fait de l'étude de la maison, des travaux, jusqu'à l'obtention de l'aide financière. Le montant des aides est connu par avance via l'outil : Estimer mes aides


Voici un récapitulatif des aides auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre situation et du système que vous choisirez 💸 :


CEE

✔ Aides régionales

✔ Tva Réduite

✔ Prêt à taux 0 %





Mon Energie Renouvelable vous aide à changer votre système de production d'eau chaude pour passer sur des énergies plus propres et moins gourmandes en énergie.


Faites la simulation pour savoir quelles sont vos aides. ✅


Comentarios


Jusqu'à 25 000 € d'aides pour vos travaux de rénovation !

Faites le test et obtenez votre devis