top of page
0805 38 38 12

Service gratuit+ prix appel

Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Meilleure isolation pour l'été

Afin de bien protéger votre habitat de la chaleur, le froid, du bruit, il est conseillé d'opter pour une bonne isolation.


Il existe plusieurs points essentiels afin de s'assurer que cette dernière soit bien efficace, en commençant par les combles, cause des plus grandes déperditions de chaleur de l'habitat.


Nous allons passer en revue les meilleurs choix en terme d'isolation thermique afin de lutter contre les chaleurs d'été. 🙂



maison, ete



Le déphasage thermique des matériaux


Afin d'obtenir la meilleure isolation possible contre les chaleur d'été, il est important tout d'abord de se pencher sur les matériaux choisis !


Tout isolant présente un résultat au "Déphasage thermique". Pour vulgariser ce terme, cela indique le temps qu'il faut au rayonnement solaire pour traverser l'isolant en question.


C'est l'un des éléments majeurs qui pourra vous donner une idée ou non de la pertinence de votre isolation contre les grandes chaleurs. 🔥

Exemple illustratif de déphasage thermique :


Prenons un exemple simple. S’il fait 20°C à l’intérieur de votre habitation et qu’il fait 33°C à l’extérieur, un isolant avec un déphasage thermique de 10 ou 12 heures fera barrage à la chaleur. La température interne n’augmentera pas immédiatement, mais plutôt dans la nuit. C’est une manière de bien réguler la chaleur lorsque la température extérieure se rafraîchit. Le déphasage a donc une incidence directe sur la performance thermique globale de votre maison.


Les matériaux à choisir pour optimiser l'isolation de la maison l'été


Certains isolants sont donc plus efficaces que d'autres pour ce type de problématique.


Mais lesquels ?


Tout d'abord, nous pouvons retrouver les laine végétales.


Elles présentent un déphasage thermique naturellement très bon. De plus sa production s'inscrit en respect total de la nature. 👍


Il y a d'autres choix pertinents comme le liège ou encore la ouate de cellulose qui présentent de bonnes performances, avec un score de déphasage proche de 10h.


La laine de bois, qui dans ce type de problématique est le meilleur choix possible.


Elle présente un déphasage thermique d'environ 12h, Elle ne laisse donc pas assez de temps aux rayons du soleil pout traverser l'isolant car la fraicheur de la nuit est déjà la. Certes un peu plus coûteuse, il n'en demeure pas moins qu'en terme d'isolant été, c'est le meilleur choix possible. 🙂


Pour les même performances, on peut également retrouver la laine de coton.



Liste des isolants et leur temps de déphasage thermique

Isolants minéraux

Temps de déphasage thermique

Laine de verre

4 heures

Laine de roche

6 heures

Perlite

6 heures

Isolants synthétiques

Temps de déphasage thermique

Polystyrène expansé

4 heures

Polystyrène extrudé

6 heures

Polyuréthane

6 heures

Isolants naturels

Temps de déphasage thermique

Laine de mouton


5 heures

Plumes de canard

5 heures

Lin

6 heures

Bois (laine)

7 heures

Chanvre

7 heures

Ouate de cellulose

10 heures

Liège (panneaux)

13 heures

Bois (panneaux)

15 heures


Les choix moins pertinents


Si l'on veut se tourner vers des solutions moins coûteuse, on peut retrouver des matériaux à base de laine minérale, qui sont assez répandus comme la laine de verre ou la laine de roche.


Les isolants synthétiques sont en général moins efficace, comme la mousse de polyuréthane ou encore le polystyrène.


Il est cependant important de fixer des isolants qui correspondent aux besoins de votre maison, certaines régions auront plus besoins d'éléments luttant contre la chaleur mais peu de besoin d'isolation l'hiver et vice-versa. Il est déconseiller de faire votre choix final en vous basant uniquement sur l'aspect que l'on présente ici.



Quelles sont les aides pour isoler sa maison ?


illustration


Pour lutter contre la chaleur l'été, vous avez décidé de mieux isoler votre logement ? Sachez qu'il existe des aides à l'isolation. Quelles sont elles ?



1. MaPrimeRénov’


Généralisée en octobre 2020, MaPrimeRénov’ est une aide de l'ANAH (Agence nationale de l'Habitat).

Elle permet de financer des travaux d'isolation dans un logement datant de plus de 15 ans qui sert de résidence principale. Son montant varie en fonction :

  • Des travaux d'isolation menés,

  • De votre revenu fiscal de référence (RFR),

  • De votre lieu de résidence. Le barème n'est pas le même pour les foyers résidant en Île-de-France ou hors Île-de-France.

Pour en savoir plus sur les barèmes MaPrimeRénov', vous pouvez consulter le document mis a disposition sur le site officiel :



2. Les certificats d'économies d'énergie (CEE)


Les CEE, ou contrat d’économie d’énergie, est un système ayant été mis en place par l’Etat dans l’optique d’une économie d’énergie globale.

Le montant de cette aide varie en fonction :

  • Des travaux choisis,

  • Des revenus fiscaux du ménage.

Elle est cumulable avec MaPrimeRénov'.



3. L’Eco-PTZ


L’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) est un crédit bancaire avec un taux d’intérêt à 0%. Il permet d’obtenir jusqu’à 50 000 euros à rembourser sur 20 ans pour réaliser un ensemble de travaux. Il peut être demandé si le chantier a lieu dans un logement principal dont la date de construction doit être supérieur à 2 ans. Les logement neufs ne sont donc pas concernés. Pour le demander, il faudra vous rapprocher d'une banque ayant signé une convention avec l'Etat.




4. MaPrimeRénov' Sérénité de l’ANAH


MaPrimeRénov' Sérénité est une aide de l’ANAH. Réservée aux ménages modestes, elle permet de financer un bouquet de travaux de rénovation afin d’induire un gain de performance énergétique global d’au moins 35 %. Cette aide est distribuée selon les modalités suivantes :

  • Prise en charge d’un chantier d’isolation à hauteur de 35 % du montant total HT des travaux, dans la limite de 10 500 € maximum pour les ménages modestes (MaPrimeRénov' Jaune).

  • Prise en charge des travaux d’isolation à hauteur de 50 % du montant total HT des travaux et de 15 000 € maximum pour les ménages très modestes (MaPrimeRénov' Bleu).



5. Le chèque énergie


D’un montant compris entre le 48 € et 227 € TTC, le chèque énergie est une aide réservée aux ménages modestes. Il permet de payer en partie ou en totalité une facture d'énergie domestique (gaz, électricité, fioul, bois). Il peut aussi être utilisé pour rémunérer un professionnel RGE venu effectuer des travaux de rénovation.



6. La TVA travaux à taux réduit


Sur les travaux de rénovation énergétique, s'applique une TVA à 5,5 % sur la main d'œuvre et le matériel. Contrairement aux autres programmes cités ci-dessus, vous n'êtes pas obligé de passer par un artisan RGE pour bénéficier de cette aide.