top of page
0805 38 38 12

Service gratuit+ prix appel

Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Le chauffage au bois

De nouveau mis en avant, le chauffage au bois connaît un regain de popularité grâce aux problèmes économiques que présentent les énergies comme l'électricité, le gaz ou bien le fioul. ❌


Conseillé par l'Etat, il permet de se chauffer de manière économique et écologique, découvrez tout sur le chauffage au bois, ses variantes et ses avantages.





Le bois, sans concurrence


✅ Fini les radiateurs disgracieux, le chauffage au bois permet de chauffer une pièce, un sol voire une maison entière, alliant confort et économies. Comparé aux autres énergies du marché (électricité, gaz ou fioul), le bois est incontestablement le moins cher.


Le prix n'est pas fixe et varie selon plusieurs critères. Pour comparer la solution la moins chère, il faut calculer la puissance thermique dégagée en kilowattheures (kWh). Il faut donc considérer :


👉 Essences de bois : Le chêne, le hêtre ou le hêtre blanc, également appelé bois dur, brûle plus lentement que les bois durs tendres comme le peuplier et les bois tendres comme l'épicéa. Ils sont plus chers à l'achat mais offrent de meilleurs rendements.


👉 Son humidité : Pour assurer une bonne combustion, l'humidité du bois ne doit pas dépasser 20%, et certains vendeurs peu scrupuleux fournissent du bois dit vert (non séché) à un prix élevé. Pour limiter cette fraude, il existe une norme NF bois de chauffage qui assure le respect de ce montant maximum.


👉 Format : bûches vendues en cubes ( -5 ct/kWh) pour une cheminée ou un poêle à bois, copeaux de bois (3 ct/kWh) pour l'alimentation des chaudières, granulés pour poêles à granulés (7,7 ct/kWh en vrac 7,7 ct/kWh en sac) ou des briquettes de bois compactées (8 ct/kWh). Plus il y a de traitement, plus le prix est élevé (source : association AJENA, août 2019).


👉 Origine : Simple loi du marché, dans certaines régions l'offre est plus élevée, ce qui peut faire baisser le prix.


👉 Quantité : Lors de rencontres entre voisins ou entre amis, commander de grandes quantités peut réduire la facture.



La consommation annuelle d’un logement dépend évidemment de la surface de la maison, de la température des pièces, mais aussi de la rigueur de l’hiver et la météo en règle générale. Ne négligez pas non plus une bonne isolation, car un toit mal isolé, c’est 30 % de la chaleur de votre maison qui se dissipe vers l’extérieur.


L'écologie prime


Aurait-on une petite épidémie ?


De nombreuses habitations françaises sont équipées d'un chauffage au bois exclusif ou partiel. En plus du plaisir des yeux et de la douceur de la chaleur dégagée, le bois est un amour pour l'environnement.



Contrairement aux combustibles fossiles, une gestion intelligente des ressources naturelles permet de couper le bois plus lentement que la croissance de la forêt.


Cela permet, entre autres, trois choses : Ne participe pas à l'effet de serre, car le CO2 émis lors de la combustion du bois est égal à la quantité absorbée lors de la croissance de l'arbre.


Augmenter légèrement la biodiversité. La gestion forestière permet aux animaux d'y trouver facilement refuge.


Consommation locale : En effet, bien que certaines zones soient plus boisées que d'autres, cette ressource se trouve naturellement près de chez vous.



Quel équipement utiliser ?


Il existe de nombreux appareils différents pour le chauffage au bois.


Le plus important est de savoir à quoi il sert : chauffage esthétique en plus d'un autre combustible ou chauffage de base, mieux vaut miser sur les performances.


✅ Les cheminées à foyer ouvert sont les moins efficaces car elles ne chauffent que l'air ambiant. Un foyer fermé par une verrière ou un poêle à bois chauffe le mur qui dissipe alors plus longtemps la chaleur. Ils travaillent avec des bûches ou des briquettes.


Par conséquent, il doit y avoir suffisamment d'espace pour stocker le carburant dans un endroit sec. C'est impensable sans jardin ni cave !


De plus, entrer manuellement dans le foyer peut être limitant. Pour un poêle ou une cheminée à bois, il faut compter entre 2 000 et 6 000 euros, selon les travaux à effectuer : construction de la cheminée, remplacement ou aménagement de l'intérieur, etc.


Bien que le poêle à granulés soit plus cher à installer (3 000 à 8 000 euros), il utilise les granulés comme combustible. Il s'agit de sciure de bois compressée sous forme de petits granulés.


✅ Le poêle dispose d'un réservoir qui lui permet de s'alimenter en combustible de façon autonome pendant 2-3 jours. Les derniers modèles sont également programmables, de sorte que la température est bonne lorsque vous rentrez chez vous.


Le stockage est moins contraignant car les granulés peuvent être stockés à l'intérieur. Les modèles ont été développés pour augmenter le confort sonore, car la ventilation de certains fours et le bruit qu'elle produit peuvent être gênants.




Comments


Jusqu'à 25 000 € d'aides pour vos travaux de rénovation !

Faites le test et obtenez votre devis

Explorez les astuces les plus efficaces pour réduire votre consommation d'énergie

Échanges avec des experts · Conseils pratiques · Actualités de la rénovation

Soyez tranquille, vous avez le pouvoir de vous désabonner de notre newsletter quand vous le souhaitez !

Votre abonnement à été pris en compte 

Format de mail invalide, veuillez saisir un format de mail valide

Optimisez votre projet de travaux dès maintenant !

Simulation gratuite

Suivez nous sur les réseaux sociaux !