top of page

Aide au chauffage pour les retraités 2021

Dernière mise à jour : 31 mai 2022


Retraités au marché souriants

Lorsque l'on est retraité, on entend bien profiter de sa maison au maximum. Il est tout à fait normal que quand on parle de confort chez soi, on parle également de chauffage.

En France, le chauffage reste la plus grosse dépense d'énergie des foyers. Avec les augmentations des prix des énergies, il devient de plus en plus urgent de se tourner vers des systèmes performants en chauffage qui ne consomment pas beaucoup d'énergie.


Peut on cumuler plusieurs aides quand on est retraité ?

La réponse est oui.


Pour ce faire, Mon Energie Renouvelable a décidé d'accompagner les personnes dans leurs démarches et tout vous expliquer sur l'aide au chauffage pour les retraités en 2021 et pour les années suivantes.



Quels sont les différentes aides au chauffage ?


Les aides au chauffage sont actuellement nombreuses. Pour faire le tri et pour savoir exactement quel en est le montant, il est nécessaire de savoir quel system de chauffage on aimerait avoir après travaux.

En effet, les aides différent en fonction des travaux que l'on choisit de faire mais également par rapport au système actuel de chauffage.




La caisse de retraite aide les retraités à rénover leur système de chauffage


La caisse de retraite subventionne la rénovation du chauffage. Pour en connaître les modalités, il faut savoir à quel régime vous appartenez et quels sont vos travaux.

En fonction de votre situation personnelle et des différents régimes :

  • Si vous êtes retraité du régime général de la sécurité sociale ;

Votre interlocuteur sera donc la caisse nationale d’assurance vieillesse, CNAV

.

  • Si vous êtes un ancien exploitant agricole :

Vous dépendez du régime agricole et de la mutualité sociale agricole, MSA.

Cette aide concerne également les personnes qui sont retraitées des régimes spéciaux, les anciens salariés des collectivités publiques et les fonctionnaires.

Si vous ne percevez pas l’ Allocation personnalisée d’autonomie (APA), Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ou l’ Allocation veuvage, parmi les aides financières, celle-ci peut vous être accordée également.



Il existe en France une action nommée : Action assurance retraite qui est destinée aux retraités uniquement :


Cette aide a pour objectif de “préserver l’autonomie des retraités, prévenir les effets du vieillissement et de favoriser le maintien du domicile.”

Des aides de tous les jours comme par exemple une aide pour faire les courses, les repas ou autres, ou encore des tâches moins régulières, mais toute aussi importante comme un accompagnement aux sorties et aux vacances par exemple.

“Bien vieillir chez soi”


L’un de ces aides est donc “Bien vieillir chez soi” permettant aux personnes âgées une accessibilité plus simple et moins coûteuse aux rénovations énergétiques.

Cette aide permet plus précisément aux personnes âgées de s’équiper de façon à avoir un logement sécurisé et accessible sans pour autant entreprendre des rénovations très coûteuses.

Cette derniere prend une forme de coup de pouce financier, par le biais d’une subvention provenant de la caisse retraite à laquelle est rattachée le foyer.

Cette aide peut monter jusqu’à 3 500 €, et la participation financière de la personne peut aller de 35 % à 63 % du coût total des travaux (dans la limite du plafond).

Cependant, le montant de l’aide sera calculé en fonction de vos ressources et de la nature des travaux réalisés.



L’aide à l’énergie de la CNRACL


L’aide à l’énergie de la Retraite des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers peut prendre en charge une partie des frais de chauffage liés aux travaux ou aux consommations. Un versement est effectué une fois par an.



Seules les personnes dont le régime principal est la CNRACL peuvent cependant en bénéficier.

Vous pouvez faire votre demande d’aide énergie, en ligne ou par téléphone auprès du Fonds d’action sociale (FAS) ;

https://www.cnracl.retraites.fr/retraite/aide-et-contact-retraite/les-aides-du-fonds-daction-sociale-fas-cnracl

le chèque énergie :


Chèque énergie

Le chèque énergie est accordé aux personnes dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas un certain plafond, qui dépend de la composition du foyer et de sa situation géographique.

Pour pouvoir y avoir droit, le logement concerné doit également être assujetti à la taxe d’habitation.

Le chèque énergie avait une valeur moyenne de 150 euros en 2018, la somme versée au titre du chèque énergie peut varier de 45 à 220 euros environ aujourd'hui.

On se sers de ce chèque pour payer ses factures d'électrécité ou de chauffage .

Il peut également financer certains travaux de rénovation énergétique à la seule condition que l'entreprise qui réalise les travaux soit Reconnu garant de l'environnement.(RGE)

Le prêt accordé par la CAF (une forme d'aide) :


Caf logo

La caisse d’allocations familiales (CAF) peut également vous aider à diminuer la facture de chauffage.

Elle peut en effet accorder un prêt destiné au financement de travaux d’amélioration de l’habitat, parmi lesquels figurent les travaux d’isolation thermique. En isolant la maison, on est certains de réaliser d'importantes économies sur le chauffage. Ces économies peuvent atteindre plus de 30 % de dépenses en moins sur la partie chauffage.

Le prêt accordé par la CAF peut tout aussi bien revenir aux propriétaires comme aux locataires.

Il peut assurer jusqu’à 80 % du financement des travaux prévus. Un des atouts essentiels de ce prêt est son taux d’intérêt très bas, qui ne peut dépasser 1 % en 2021. Son montant est cependant plafonné à 1000 euros.

Les retraités bénéficiaires de ce prêt peuvent l’utiliser pour entreprendre eux-mêmes les travaux nécessaires s'ils ont en les compétences ou dans le cas contraire les confier à des professionnels. Ce prêt de la CAF pour l’amélioration de l’habitat doit être remboursé dans les trois ans qui suivent son attribution.

L'aide de la Région pour les retraités jusqu'à 3000 €


La région peut également vous aider à rénover votre ancien system de chauffage. Pour en bénéficier, il convient également de respecter certaines conditions (ces conditions peuvent varier en fonction des régions.):


Ne pas dépasser un plafond de revenus lié au foyer


Ces plafonds sont donnés par la région et dépendent du nombre de parts ou de personnes qui figurent sur l'avis d'imposition à l'adresse du logement à rénover. Elle s'adresse également au propriétaire, mais également aux locataires.

Réaliser un DPE avant travaux


Un DPE ou diagnostic de déperdition énergétique est un document qui sert principalement à estimer la consommation d'énergie et les taux d'émission de gaz à effet de serre de votre logement. On le retrouve notamment dans la vente, location et achat de biens immobiliers. Le DPE doit être réalisé en amont des travaux et doit indiquer le pourcentage d'économies ou d'émissions de gaz à effet de serre en moins pour le nouveau system de chauffage. S'il est considéré comme étant positif par la région concernée, une aide financière allant jusqu'à 3 000 € peut vous être reversé pour vous aider à faire vos travaux de chauffage.

Ma Prime Rénov


Ma prime rénov logo

Ma Prime Renov a été une aide au chauffage pour les retraités en 2021, mais l'est également aujourd'hui. C'est un dispositif bien connu, car il ne s'adresse pas uniquement aux retraités.

Cette aide est liée également au revenu fiscal du foyer ainsi que son emplacement géographique. Elle peut aller jusqu'à 10 000 € pour certains travaux de chauffage.

Pour savoir si vous êtes éligible, rien de plus simple, Mon Energie Renouvelable à mis en place un outil gratuit pour connaitre le montant des aides aux quelles on a droit en fonction des travaux que l'on souhaite réaliser.

Les aides de l'Anah ( Habiter Mieux Sérénité)


Une aide au chauffage pour les retraités en 2021, mais pas que. En effet, elle s'adresse à un large public.

Les travaux pris en charge par l’Anah pour les retraités sont :

-L’isolation des combles (aménageables ou aménagés)

-L’isolation des murs (par extérieur ou intérieur)

-La pose de fenêtre double vitrage

-Installation de VMC

-Réalisation de diagnostic et d’audit énergétique

-Une rénovation globale (Ma Prime Rénov’ Sérénité)

-Installation de systèmes de chauffage ou production d'eau chaude sanitaire

Les conditions générales à remplir pour les propriétaire occupants retraités ou non


LES CONDITIONS DE RESSOURCES

Vous pouvez bénéficier des aides de l’Anah si vos ressources sont inférieures à un plafond fixé nationalement. Ces conditions sont revues une fois par an en début d'année.

Le taux d’aide de l’Anah peut varier selon que vous disposez de ressources "modestes" ou "très modestes".

Ces montants sont des "revenus fiscaux de référence" indiqués sur votre feuille d’impôts. On retrouve cette information sur un encadré en bas à droite sur la première page de notre avis d'imposition. Pour une demande d'aide déposée en 2022, il faut prendre en compte le revenu fiscal de l'année précédente, c'est-à-dire 2021.

Ces plafonds sont remis à jour au début de chaque année et s'appliquent à compter du 1er janvier de l'année en cours.


Plafonds de ressources en Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

1

21 123

25 714

2

31 003

37 739

3

37 232

45 326

4

43 472

52 925

5

49 736

60 546

Par personne supplémentaire

+ 6 253

+ 7 613


Plafonds de ressources pour toutes les autres régions

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux ressources très modestes (€)

Ménages aux ressources modestes (€)

1

15 262

19 565

2

22 320

28 614

3*

26 844

34 411

4

31 359

40 201

5

35 894

46 015

Par personne supplémentaire

+ 4 526

+ 5 797


Quelle autre aide au chauffage pour les retraités en 2021 ?


Les certificats d'économies d'énergies ou CEE sont un moyen bien efficace pour bénéficier d'une subvention supplémentaire quand on est retraité pour ses travaux de rénovation énergétique.

Comme dit plus haut, pour réduire ses factures de chauffage, il faut également miser sur une bonne isolation de la maison. Ce dispositif se décline donc en deux parties.


CEE chauffage

Les CEE chauffage dépendent des travaux que l'on souhaite réaliser.il peuvent par exemple financer le remplacement d'une chaudière hors condensation par une pompe à chaleur Air/Eau. Cette aide peut aller jusqu'à 5 000 € par exemple pour EDF Coup de Pouce.


CEE isolation

Les CEE isolation dépendent eux aussi des travaux que l'on souhaite réaliser. Mais d'une manière plus générale, ils correspondent à une aide/M² isolé.



Mon Energie Renouvelable Accompagne gratuitement des milliers de retraités dans leurs démarches pour obtenir les aides auxquelles ils sont éligibles.

Au vu de la complexité des aides et de la difficulté pour les obtenir, Mon Energie Renouvelable à décider d'agir et d'accompagner gratuitement toute personne désirant s'informer ou réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Nous avons mis en place un outil gratuit qui permet de connaitre précisément le montant des aides au quel on a droit en fonction de sa situation.




bottom of page